Retour

POÊLES À BOIS

Un poêle à bois permet de profiter pleinement de tous nos sens : le doux crépitement du poêle, la lueur des flammes, les ombres magiques sur le sol et l’arôme du bois. La chaleur libérée est différente de celle provenant d’une source de chaleur électrique. Tout cela transforme une maison en foyer.

Une bonne combustion du bois ne fait pas subir à la nature une contrainte supplémentaire, cela signifie qu’un morceau de bois de chauffage dégage autant de quantité de CO2 que le bois qui pourrit de façon naturelle sur le sol forestier. Il est important de préciser que le CO2 libéré durant la combustion est à nouveau utilisé par la végétation pour croître. Le chauffage au bois est écologique à condition d’utiliser une poêle ou une cassette à rendement élevé.



FONCTIONNEMENT DE VOTRE POÊLE À BOIS

Voici quelques règles élémentaires pour le bon fonctionnement de votre poêle à bois :

ATTENTION!

Il est important de brûler du bois sec (un maximum de 15 à 20% d’humidité), évitez également de brûler du bois résineux.

1. L’allumage :
- ouvrez au maximum les dispositifs d’admission d’air. Vous pouvez ensuite réduire ou régler l’admission d’air seulement lorsque la combustion est vraiment lancée.
2. Le fonctionnement au ralenti :
- ne fermez pas complètement les admissions d’air, la combustion a besoin d’un minimum d’air comburant. Evitez cependant un fonctionnement de longue durée à allure très réduite, car, de telles conditions de fonctionnement favorisent la formation de condensation puisque la température des fumées est relativement basse et qui dit condensation dit risque de goudronnage et de bistrage.
3. Le chargement de votre poêle à bois :
- avant chaque chargement, ouvrez complètement l’admission d’air pour relancer la combustion. Faites-le plusieurs fois, afin d’éviter le dégagement d’une quantité importante de vapeur d’eau et de produits volatiles. Après chaque chargement, maintenez pendant quelques minutes une allure assez vive, afin de réduire les risques de goudronnage et de bistrage des conduits de fumée. En effet, cette allure éliminera, à température élevée, les vapeurs condensables que contiennent les fumées et qui se dégagent en début de combustion. A haute température, les fumées brûlent correctement.

QUEL BOIS CHOISIR ?

Les différentes essences de bois ont des pouvoirs calorifiques différents et elles ne brûlent pas toutes de la même façon ; d’une manière général, donnez votre préférence aux bois durs comme le chêne, le hêtre, le frêne, le charme, les fruitiers. Ils produisent de belles flammes et beaucoup de braises qui restent longtemps incandescentes.







SERVICE COMMERCIAL POÊLERIE


Fabrice Rouyer - Commercial poêlerie Fabrice ROUYER
Commercial poêlerie
  0497/52.36.32
(ma-me-je-ve-sa)
Grégory Mathieu - Commercial poêlerie Grégory MATHIEU
Commercial poêlerie
  0497/47.94.55
(lu-ma-je-ve-sa)