Retour

TRAITEMENT DE L'EAU



POMPES HYDROPHORES

Une grande partie des besoins quotidiens en eau n’exige pas nécessairement la même qualité que celle de l’eau de ville potable (nettoyage de voiture, tirer la chasse du WC, arroser la pelouse).
Il peut être préférable d’utiliser l’eau de pluie ou l’eau souterraine. Afin de faire face à une inondation ou à un trop plein d’eau dans les caves, la pompe à eau conviendra également. Il existe des pompes destinées à l’eau claire et d’autres destinées aux eaux souillées. Les pompes, en général, ne peuvent aspirer au-delà d’une colonne supérieure à 7 mètres.

GROUPES HYDROPHORES

Les groupes hydrophores pompent de l’eau (à une profondeur de maximum 7 mètres), mais l’amène sous pression. On les place à proximité d’une citerne ou d’un puits foré. On peut les utiliser pour alimenter la maison en un réseau séparé, par exemple pour les chasses d’eau et la machine à laver le linge.

FONCTIONNEMENT

La mise en marche se fait automatiquement. Avec un groupe hydrophore traditionnel, la pompe aspire l’eau du puits et la refoule dans le soufflet de la chaudière. Selon la quantité d’eau pompée dans le réservoir, le volume de la vessie augmente, comprimant le coussin d’air tout autour. Lorsque le niveau d’eau prédéterminé est atteint et que le réservoir est « rempli », l’alimentation en eau est automatiquement coupée et la pompe s’arrête.

Dés qu’il y a une demande d’eau, la pression exercée dans le réservoir diminue. Lorsque le niveau descend, la pompe redémarre. Il doit toujours y avoir une réserve d’eau suffisante à pomper. Lorsque vous puisez de l’eau, la pression diminue dans le réservoir. Attention : lorsqu’il n’y a plus suffisamment d’eau disponible dans la citerne, la pression ne peut plus monter et la pompe ne peut plus tourner.

ADOUCISSEUR D'EAU

La dureté de l'eau est sa teneur en ions de calcium et magnésium (couramment appelé 'calcaire'). On l'exprime en degrés français (°F) Cette indication se trouve obligatoirement sur la facture annuelle de votre distributeur d’eau de ville (dureté total TH).

L’eau est dite douce en-dessous de 15°F, dure de 15°F à 30°F, très dure au-delà.



L’adoucissement de l’eau met en œuvre des résines échangeuse d’ions ; il s’agit de millions de petites billes contenues dans un réservoir à travers lequel circule l’eau à adoucir. Préalablement chargée d’ions sodium, elles échangent ceux-ci contre les ions calcium et magnésium de l’eau à l’origine de la dureté de l’eau. Ceci constitue la phase active de l’adoucissement.

Progressivement, les résines se saturent et perdent leur efficacité. Il n’est pas nécessaire pour autant de les remplacer : il suffit de les régénérer au moyen d’une saumure obtenue avec un sel spécial de très grande pureté. Au contact des résines, la saumure capte les ions magnésium et calcium et les remplace par des ions de sodium tous en restant bien en deca des valeurs de référence réglementaires de 200mg/litre. La saumure entraîne les ions indésirables à l’égout. Une nouvelle phase d’adoucissement peut débuter.



NOS PARTENAIRES



SERVICE COMMERCIAL CHAUFFAGE-SANITAIRE-ENERGIES RENOUVELABLES

Richard Groensteen - Commercial CSE Richard GROENSTEEN
Commercial
chauffage-sanitaire


  0497/47.97.56

David Demeffe - Commercial CSE David DEMEFFE
Commercial
chauffage-sanitaire


  0473/85.09.33